La séance de sevrage tabagique et auriculothérapie avec Dr Jacques Couzi

Déroulement de la séance

1) L’entretien

La séance débute par un entretien permettant de découvrir le patient : ses motivations principales pour l’arrêt de la cigarette, sa situation actuelle, ses besoins, son niveau de stress etc…

Sur cette base, le thérapeute détermine les points indispensables et les plus adaptés à traiter

2) Détection des points d’acupuncture auriculaires

La phase de détection consiste à identifier à l’aide d’un détecteur manuel les points de la dépendance psychologique, nicotiniques et de stress émotionnel.

3) Correction et harmonisation

Les points ainsi détectés seront traités par la pose non douloureuse d’aiguilles d’acupuncture très fines sur les zones des deux oreilles.

Cette étape qui dure de 15 à 20 minutes est indispensable pour la neutralisation des points perturbés et pour un retour à un état neutre de non fumeur.

Pendant ce temps pour renforcer l’état de relaxation, le patient ou la patiente bénéficie de l’apprentissage de techniques respiratoires de détente profonde.

4) Renforcement

Le thérapeute pour finir procède à la pose de trois aiguilles semi permanentes dans l'oreille dominante (oreille droite pour les droitiers, oreille gauche pour les gauchers ) qui tomberont d’elles-mêmes au bout de deux à dix jours.

* note : merci de signaler au thérapeute si vous êtes droitier, gaucher ou ambidextre

La séance se termine fréquemment par la prescription de gouttes à base de plantes pour obtenir un état de relaxation et de détente durable dans les semaines et les mois à venir.

Durée totale de la séance  de 45 à 60 minutes

Adresse

Cabinet médical

19 rue Jacobi Netter
67200 Strasbourg

Les Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30

Le Mercredi de 14h à 18h

Le Samedi de 9h à 12h

Dernier témoignage

"8 ans sans tabac ! "

Par Adèle

Quelle expérience ! La seule chose que je peux dire aujourd’hui c’est merci M. Couzi. Moi ? C’était jamais sans ma clope ! Au téléphone, en voiture, à l’arrêt de bus, en soirée, au petit deg, avec le café... trois clopes d’affilé si la conversation durait. Je ne m’en rendait plus compte. A 30 ans, je le suis aperçue que j’avais déjà passé plus de la moitié de ma vie à fumer. Ce tait la bascule, ça faisait trop pour moi. Et l’autre moitié alors ? Je l’ai passée sans fumer donc c’est que je n’en avais pas besoin. Une drogue... une véritable drogue ! J’ai tenté plusieurs fois les patchs... j’en pleurais, je faisais des allergies à la colle sur tout le corps... un jour je remarque qu’une collègue ne sort plus fumer. Je lui fait remarquer, elle me dit qu’elle a arrêté il y a quelques semaines. Sans aucun souci. Si elle peut y arriver (elle était grosse fumeuse) je peux y arriver aussi ! C’est comme ça que j’ai atterri chez Jacques Couzi. Je suis rentrée fumeuse, je suis ressortie non fumeuse. Et immédiatement ! C’était formidable ! Je peux en parler aujourd’hui avec le recul : zéro envie, zéro difficulté, zéro appel de la clope dans aucune situation. Rien. Je me demande même comment j’ai pu fumer un jour ! Je tais assez sceptique au départ ! Comment peut-on éteindre une envie pareille, si forte, si présente ? Il l’a fait. En une séance ! Il faut aussi dire que cela faisait au moins 5 ans que je me disais qu’il fallait arrêter. Le travail avait déjà été un peu amorcé. J’en avais envie mais j’avais très peur de quitter ma meilleure amie. Une libération ! Une expérience unique ! Un arrêt du jour au lendemain ! Cet homme a un truc ! Merci !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.